DME (diversification menée par l’enfant) différence avec la diversification alimentaire classique

Je me suis rendue compte que de plus en plus de parents se tourne vers la DME, mais quelles sont les différences entre DME et diversification classique ou encore diversification « mixte » ?

PETIT RAPPEL : le lait maternel ou les préparations infantile reste l’alimentation principale jusqu’au 12 mois de bébé.

Choisir la bonne méthode

 

Cet article est là pour t’informer sur les différentes méthodes de diversification alimentaire. Il n’y as pas une meilleure solution à toi de choisir celle qui vous conviendra.

Je te dit tout sur les différentes méthodes !

Mon expérience et surtout celle d’Ella – la diversification mixte

Lorsque j’ai commencé la diversification alimentaire d’Ella j’ai pensé purées et compotes. C’était pour moi la seule méthode adapté.

Est venu le moment de démarrer, nous étions sur a terasse avec mon homme, je mangeais des fraises et j’ai donc proposé celles-ci à Ella, qui a adoré sucer les fruits. Depuis elle est une grande fan !

Du coup j’ai décidé de rapidement introduire des aliments à manger avec les doigts, des fruits mous et crus comme la banane, les abricots.

Elle nous a boudé les purées pendant un moment et a mangé des morceaux, puis a de nouveau boudé les morceaux. J’avais parlé dans cet article du refus des morceaux et de l’angoisse parentale que ça engendre

En diversification classique on va donner des purées mixées très lisse au début puis l’évolution des textures se fera de façon progressive. On commencera donc de la purée « fluide », puis plus épaisse, en grumeaux, en écrasé et enfin en morceaux. Bien sûr il faudra s’adapter à chaque enfant.

C’est le parent qui donne la purée à bébé, et donc qui choisit les aliments à donner à bébé.

On peut commencer dès le 5ème mois de bébé (4 mois révolu), et cela permet pour les enfants plus gourmands ou ayant un plus grand appétit de commencer assez tôt.

Les différences

Diversification classique

C’est le parent qui gère bébé

Les différences

DME

Développer l’autonomie de bébé

Qu’est-ce que la DME ?

C’est une façon différente de commencer la diversification alimentaire en présentant des aliments solides à bébé. Les morceaux remplacent la purée, ils sont introduits dès le début.

On va faire confiance à l’enfant, c’est une manière de lui faire découvrir l’alimentation de façon amusante, et ça permet aussi de diminuer les situations de conflits.

En DME on peut présenter beaucoup d’aliments différents au bébé, et donc manger le même repas que celui-ci.

C’est l’enfant qui choisit les aliments qu’il va manger, il mange seul en portant la nourriture à la bouche.  En général on ne commence pas avant les 6 mois de l’enfant, car il faut que bébé tienne assis de façon assez autonome, qu’il ait assez de tonus.

Il y a un petit risque avec la DME, il risque d’y en avoir partout, bébé mange seul, c’est donc salissant… il faut prendre sur soi et investir dans le bon matériel 😊

Il faut aussi prendre en compte que cela prend encore plus de temps que les purées, car bébé va devoir « macher, sucer » les aliments, et au début il apprend.

C’est aussi important de prendre en compte que les parents et les autres membres de la famille doivent avoir une alimentation équilibrée pour respecter les besoins nutritionnels de bébé.  

Il faudra présenter des aliments « sécuritaires ». Voir le point ci-dessous « comment proposer les aliments ».

Diversification mixte

Les différences

Longtemps DME et diversification classique ont été en opposition. Les uns disant que l’on ne respecté pas l’autonomie de l’enfant en donnant parfois des purées à bébé à la cuillère, les autres disant qu’on ne contrôlait pas ce que bébé mangeait avec la DME.

Cette option permet de commencer plus tôt l’alimentation (que la DME) et de s’adapter à différentes situations, un bébé qui montre une forte envie de démarrer les aliments solides ou pour des soucis physiologiques (recommandation du pédiatre de démarrer l’alimentation de bébé).

En même temps on introduit les morceaux avec des finger food par exemple (manger avec les doigts), des fruits mous en morceaux comme les fraises.

Par exemple on commencera au 5ème mois de bébé avec des purées lisses, puis on pourra proposer des morceaux fondants (carotte bien cuite) et des textures crousti-fondantes (c’est une texture croustillante qui fond immédiatement grâce à la salive comme le pain aux fleurs à la châtaigne…).

Les règles pour une DME en toute Sérénité :

  • C’est les parents qui commencent la diversification
  • Une posture à 90 degrés – attendre que bébé ait un tonus suffisant, il doit réussir à se tenir assis avec un minimum de soutien
  • Tester la texture des aliments avant de les donner
  • Offrir des aliments de tailles sécuritaire
  • Surveiller bébé
  • Le laisser gérer lui-même les morceaux
  • Le faire au calme, prendre le temps, sans excitation
  • Expliquer à bébé ce qu’il doit faire
  • Ne pas lui mettre les aliments dans la bouche
  • Prendre le repas en famille
  • Rassurer bébé s’il est surpris par les morceaux
  • Il n’y a pas de quantités au départ
  • Faire au rythme de bébé

Les avantages de la DME

Ils sont nombreux comme on a pu le voir plus haut mais voici les 4 grands principaux avantages à retenir:

  • Apprend à mastiquer plus tôt
  • Moins de refus alimentaire autour des 2/3 ans
  • Il se sent valorisé quant au choix des aliments
  • Apprentissage de la satiété
  • Mange seul

Pourquoi la DME ou diversification mixte ?

  • Autonomie de l’enfant : appropriation, rythme
  • Découverte : Reconnaitre les aliments non transformés
  • Motricité fine et développement du main bouche
  • Apprentissage de la mastication dès le plus jeune âge
  • Repas en famille : bébé vous imite, effet miroir, s’il vous voit manger des morceaux, il voudra faire pareil.

L’enfant va apprendre à déglutir et mastiquer ce qui n’est pas le cas au départ.

Quand commencer?

Peu importe la méthode, on commence quand bébé est prêt, il manifeste un intérêt au moment du repas de ses parents, et enfin le pédiatre a donné son feu vert.

DME

La DME se commence à 6 mois, car l’enfant doit savoir bien se tenir assis, et il doit maitriser le main bouche. Au début les quantités sont petites, il commencera à manger de plus en plus au fur et à mesure (il ne faut pas avoir d’attente de quantités). 😊

Diversification classique ou mixte

La diversification classique et mixte se commence dès que bébé rentre dans son 5 ème mois et qu’il montre un intérêt pour la nourriture. La diversification mixte permet de débuter l’alimentation plus tôt que la DME pour les bébés qui manifeste un fort intérêt pour les aliments ou sur conseil du pédiatre.

Comment proposer les aliments au début ?

En diversification classique ou mixte :

  • Au début on va proposer des purées très lisse, voire liquide
  • Avec un seul goût pour que bébé identifie ce qu’il mange, mais aussi pour déceler une éventuelle allergie
  • On met une toute petite quantité de purée pour commencer sur une cuillère peu large et peu profonde (qui s’adapte à la taille de sa bouche).
  • Lorsque l’on met la cuillère dans la bouche de bébé, il faut veiller à la mettre bien à plat et sur la langue, et attendre la fermeture de la bouche
  • Bébé va être surpris par cette nouvelle expérience, il peut faire la grimace, ce n’est pas qu’il n’aime pas, il faut lui proposer plusieurs fois. On va rassurer bébé.

En DME :

C’est l’enfant qui va saisir lui-même les aliments (taille de son poing fermé), et surtout c’est lui qui va décider des quantités et du rythme.

  • On propose des morceaux à bébé :
    • Texture molle (facilement écrasable) ou crousti-fondante qui va fondre dans la bouche (salive puis bébé l’écrase)
    • En bâtonnet, plus facile à tenir pour le début
    • Assez long pour que le morceau puisse sortir entre le pouce et l’index
  • Il faut l’encourager à mettre en bouche par lui-même
  • Ne jamais lui mettre les aliments dans la bouche, bébé se gère
  • On peut lui proposer des cuillères prérempli.

Quand bébé est plus grand et qu’il gère bien la prise en main des morceaux et la mastication (vers 8-9 mois) on peut donner des cubes à bébé, puis des petits dés.

Les risques de fausses route :

Vive le réflexe nauséeux :

Un bébé avant 1 an a un fort réflexe de nausée, s’il prend un morceau trop gros il régurgitera ou le repoussera vers l’avant de la bouche et pourra recommencer à le macher. Il ne faut pas confondre ce reflexe avec un étouffement.

Si vous avez peur des fausses routes, que cela vous angoisse, vous pouvez pensez à faire une petite formation des premiers secours.

Selon les dernières études il n’y a pas plus d’étouffement en DME qu’en diversification classique, cependant il faut veiller à respecter quelques règles pour débuter la DME.

Le passage aux morceaux :

Que bébé ai ou non des dents, il peut commencer les morceaux, cela n’a aucune incidence sur le passage aux morceaux. La preuve les bébés qui commence la DME n’ont pas tous des dents, et ils arrivent très bien à « écraser » les morceaux qu’ils ont en bouche.

Il faut cependant garder en tête que bébé va peut-être manger de moins grandes quantités avec les morceaux. L’apprentissage de la mastication est assez long, il faut donc laisser le temps au bébé, et on attendra un peu pour introduire des textures plus « dures ».

 On installe bébé dans sa chaise haute, à table ou avec une tablette, et les aliments à sa portée. Il faut laisser bébé découvrir les aliments avec ses doigts, le laisser explorer, tout ses sens sont en éveil.

 Dernier conseil, parfois les bébés sont fatigués le soir, et n’ont pas l’envie ou l’énergie à fournir pour manger des morceaux, dans ce cas là on peut proposer des purées, ou tout simplement une tétée (ou biberon).

Les finger food

Ci-dessous tout un pannel de recette que tu peux retrouver sur le blog à proposer à bébé pour qu’il puisse manger seul avec les mains.

Voilà tu as toutes les cartes en main pour choisir la méthode de diversification que tu souhaites, il n’y a pas de meilleure méthode, le plus important c’est d’être en accord avec ses choix et ses envies. Ce qu’on retrouve dans les partages de repas en famille, c’est des échanges et la joie ! Le repas doit rester un moment agréable et de joie.

Reçois le mini guide gratuit

Inscris toi à ma Newsletter et télécharge le mini guide pour démarrer sereinement l'alimentation de bébé.

 

Un récap de 8 pages avec tous les conseils pour commencer sereinement l’alimentation de bébé.

 

Ce que tu y trouveras :

On démarre sereinement

Je me prépare : le matériel et l’organisation

Je cuisine, une recette pour bien démarrer

Un tableau récap des quantités par âge

Un tableau récap d’introduction des fruits et légumes par âge

Bienvenue

Subscribe To Our Newsletter

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Reçois le mini guide gratuit

Un récap de 8 pages avec tous les conseils pour commencer sereinement l’alimentation de bébé.

Ce que tu y trouveras :

On démarre sereinement

Je me prépare : le matériel et l’organisation

Je cuisine, une recette pour bien démarrer

Un tableau récap des quantités par âge

Un tableau récap d’introduction des fruits et légumes par âge

You have Successfully Subscribed!